Pff….

A 5 heures du matin, elles m’ont réveillée.

Des pensées hors-saison, des kiwis dans mon clafoutis !

Elles se blottissent contre mon cœur d’artichaut

et tirent sur mes draps aux quatre coins du monde.

Je ressemble à un Samossa aux cerises.

Il y un truc qui cloche, mes pensées cuisinent sans moi.

Je descends dans la cuisine en me roulant sur 3 pieds,

il y a des matins faciles comme des Rubik’s cube !

C’est la raison et puis le sort qui font des grumeaux dans mon café,

quand je m’installe devant ce triomphe du fourbi matinal.

Il se peut que je me sois réincarnée mais alors on m’a menti sur l’année.

Je déjeune avec une autre que moi.

Deux cafés et un peu de musique, je la prends dans mes bras.

Je la pousse, elle tombe du tabouret, je dois la faire bouger!

Allez, au recyclage ma vieille, tes chaussures sentent tes orteils !