Chapitre Cinq

Peux-tu te taire s’il te plaît ?

Je ne veux pas entendre le bruit de tes scintillements,

ni de tes mots

Je réalise l’enjeu : me laisser éblouir

C’est un jeu d’enfant innocent et sublime

que de désirer être aimée par un rire

par une bouche qui sourit

comme un ange

Je connais l’amitié, ça je connais

L’amie qui arrive dans la maison toutes les semaines

depuis qu’il est parti, sans contrainte,

qui parle au cœur de mes enfants et détient la clé de notre porte,

cachée dans le pot bleu, à droite du jardin

Mais qu’en est-il du chapitre 5 ?

Dont on ne sait s’il est réel ou céleste

Je vais vous dire pourquoi je lui demande de se taire

Pour viser en plein dans son cœur

les rayons diluviens

que je traduis dans ma langue

en passant à travers

Son silence est une illusion d’optique

Et je mange une pizza au fromage avec mon amie

Elle m’empêche d’écrire, elle papote

Elle est la seule qui peut me demander

de taire ce que le chapitre me demande

devenir mon ami, aussi.