Nude baiser A ma tubéreuse Nue

Je griffe tes yeux

et sous tes racines, bleuit la couleur

Je bondis sur toi, tel l’oisillon sauvage

sur son premier félin

et tu t’ouvres

Je frôle ton teint pâle

Longe tes lignes

J’ai tant épié tes pétales

mon amour

Je t’attends sous les feuilles

dans ta tanière

sous nos baisers.