Le baiser

La lisière de nos lèvres se baigne en nos visages. Nous ouvrons pour la première fois nos yeux d’ombre et de lumière. Nous jouons de nos peaux dans le lit de tourbillons que nous ne connaissions pas. En nous abandonnant ainsi, nous nous faisons seuls au monde, et les feuilles,…

Lire le texte

Je suis…

C’est là que je me suis installée, sur ce banc, non loin de l’arbre et du sentier sinueux. Je regarde devant moi, mains posées sur mes cuisses, mes paumes vers l’intérieur. Glissés dans des mules plates, mes pieds prennent l’air; l’un se prélasse, l’autre se met en recul, concentré. Mon…

Lire le texte

Planète bleue

Je me souviens être arrivée sur la pointe des pieds, sans y avoir été invitée. M’installant là, sous un plaid, sur une saison d’étoiles. N’étais-je pas un tout petit peu une intruse? Ce n’était même pas du culot. C’était viscéral. J’étais à l’heure. J’ai rapporté des livres de chez moi.…

Lire le texte

Pose de vernis à ongle …

Accoudé au bastingage amidonné d’un ciel laqué le temps s’applique à un marathon océanique. Je lui tiens tête. Souquant les abysses -mon âme hissée en tempête- je rosse le tumulte intérieur. Sur le pont nettoyé à grosse éponge je vernis la proue grattée et maintenant abordable. Sa destinée tangue sur…

Lire le texte

Femme à trois temps

A l’encontre de nous-même, nous sommes allés vers la rencontre, un lieu de vertige et de gaîté, un lieu où la toile semble s’étendre à l’infini. Il a dit : « elle a eu des mots durs, je te le dirai, mais pas maintenant ». Avec d’autres femmes, il a vécu beaucoup. Et…

Lire le texte

Atavisme

J’attendais à la brume d’un bateau que le vent vienne souffler des siennes et puis me prenne en quelques mots entre mes cuisses et mon idéal. Je n’avais pour seul atout que ma disparition et pour seul enfant, que moi ouverte béante. Je ne savais pas le poids ni le…

Lire le texte

Plénitude

Ajourée dans mon style, ouverte académique, si peu. L’étoffe ronge la peau qui lorgne ma silhouette Plaisir Missionnaire de mes doigts en prière, verticale. Fragrance à l’eau bénite au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit sur mon front, l’odeur interdite en transe. Arc-boutée en mon dôme Par tous…

Lire le texte

Mélodie au jour…

Je change jour après jour je change de peau je change de vie. Je luis d’une lumière qui s’infiltre tire les rideaux ouvre la porte-fenêtre étire les espaces. Je suis lorsqu’elle fait ombre serre aux forceps mon cœur m’attache à l’arbre solitaire couvert de pleurs. Je suis lorsqu’elle me touche…

Lire le texte

Expulse !

Aux tissus de tes empreintes j’enfreins mes propres lois retournées comme des coques. A l’air libre, ton amidon m’emprisonne. Je pullule de moissons sillonnées de tes mots. Entrer en Toi provoque mes murs de prières. Edite ton corps sur la plage touchée par les vagues muettes. Cri ô cri de…

Lire le texte

Linceul

Je me suis allongée jusqu’à toi Mon torse, mes seins jalonnant ton corps Te couvrant de mes mains Sous la houle de mes doigts De mon regard infini Dans le blanc de ma robe J’ai plié un précipice Où depuis je jette Les anges amers.

Lire le texte

On y va ?

Siffler dans les rangs, le cigare coincé entre les lèvres, mince je prends trop de ce dessert à la source de tous mes soucis : fumée de la guerre, c’est pas bon pour la santé, où j’en suis dans tout ça ? Tire un peu dessus pour voir, je crois…

Lire le texte

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.